Fiche synoptique

Caractéristiques physiques

Limites administratives

Superficie : 13 718 Km2. Limitée au nord par la Gambie, à l’est par la région de Tambacounda, à l’ouest par la région de Sédhiou et au sud la Guinée Bissau et la Guinée Conakry.

La région de Kolda est située au Sud du Sénégal, dans la Casamance naturelle et plus précisément en moyenne et haute Casamance. Elle est située entre 12°20 et 13°40 de latitude Nord, et 13° et 16° de longitude Ouest. Elle occupe une position excentrée par rapport aux grands centres du pays, notamment Dakar, la capitale du Sénégal.

Relief et types de sol

03 unités de reliefs : 1) les plateaux aptes à la culture sous pluie (arachide, mil, maïs, coton, etc.), 2) les versants et 3) les bas-fonds (riziculture, au maraîchage et à l’arboriculture).

Le Relief est constitué de grés sablo-argileux formant des plateaux avec une végétation naturelle abondante (savane ou forêt claire), entrecoupées de vallées dans lesquelles se trouvent les rizières et les pâturages de bas-fonds.

Climat

Le climat est de type soudano guinéen, avec une saison pluvieuse de juin en octobre et une saison sèche de novembre à mai.

Les températures moyennes mensuelles les plus basses sont enregistrées entre décembre et janvier et varient entre 25 à 30°C, les plus élevées sont notées entre mars et septembre avec des variations de 30 à 40°C.

Pluviométrie

Les précipitations moyennes varient de 700 à 1300 mm

Une intensité maximale de la pluviométrie est observée en août et septembre. Et les pluies évoluent de l’Est vers l’Ouest.

Ressources en eau

Le fleuve Casamance et ses affluents : le marigot de Saré Kouyatel et le Soungrougrou, sur la rive droite, le Thiango Dianguina, le Khorine et le Dioulacolon sur la rive gauche.

La nappe Maestrichienne est accessible à moins de 160 mètres au Centre-Sud et au Sud-Est de la région, tandis que la nappe lutétienne est exploitable à moins de 60 mètres à l’ouest avec des débits variant de 200 à 300 m3/heure. Les barrages de Ndiandouba et de l’Anambé érigés respectivement sur ces cours d’eau ont sensiblement transformé la zone, qui dispose désormais de l’eau de façon permanente.

Découpage administratif

Départements au nombre de 03 : Kolda, Medina Yoro Foulah et Vélingara.

Ce nouveau découpage résulte de la régionalisation du département de Sédhiou instituée par le décret n° 008 du 02 février 2008.

Les Communes au nombre de 09 : Kolda (Kolda, Dabo, Salikégné, Saré Yoba Diéga), MYF (Medina Yoro Foulah, Pata), Vélingara (Vélingara, KounKané, Diaobé-Kabendou).

Les Arrondissements au nombre de 09 Kolda (Dabo, Dioulacolon, Mampatim), MYF (Fafacourou, Niaming, Ndorma), VÉLINGARA (Bonkonto, Pakour, Saré Coly Sallé)

Communautés rurales  au nombre de 31 : Kolda (11 CR et 634 villages), Médina Yoro Foulah (9 CR et 457 villages), Vélingara (11 CR et 498 villages).

Population

Taille : 620 013 habitants avec à Kolda (233 500 à 38%) Médina Yoro Foulah (115 450 à 19%) et Vélingara (271 064 à 44%).

Densité : 45hbts/km2

Kolda (65) MYF (25) Vélingara (50).

Composition ethnique

Peulhs (75% ), Manding (7,31%), Wolofs (7,22%),  Sarakolés (2,33%), Diolas (1,36%), Serer (1,10%), Autres (5,55%). Au total ce sont 25 ethnies et nationalités qui cohabitent dans la région.

Activités économiques

Activités phares : Agriculture, Elevage, Exploitation forestière et Commerce

L’activité agricole qui mobilise plus de 80% des actifs de la région pendant deux à trois mois l’année, assure près de 70 à 80% des revenus des producteurs et joue un rôle prépondérant et dynamique dans l’alimentation des populations.

Activités secondaires : Industries, Mines, Artisanat, Chasse, Tourisme et Commerce.

Organisation sociale

Cadres de concertation existants :

  • Comité Préparatoire des Assises de la Conférence d’Harmonisation
  • Conférence d’Harmonisation
  • Cadre de Concertation et d’Harmonisation des Interventions
  • Commission de Planification Elargie
  • Table des Filières
  • Acteurs Non Etatiques

Accès aux services sociaux de base

Taux brut de préscolarisation : 7,8

Taux brut de scolarisation : 110,5

Taux de morbidité globale : 0,16

Accouchement assisté : 33%

Nombre de malades du SIDA pris en charge : 304 Représentant 77% des personnes dépistées positives (Données SES 2010.)

Taux d’accès à l’eau potable en milieu urbain : 21% Taux d’accès à l’eau potable par le réseau d’adduction d’eau

Taux d’accès à l’eau potable en milieu rural : 45%. Pour le taux d’accès aux puits modernes, c’est le département de Kolda qui vient en tête avec un taux de 29.6%, suivi du département de Vélingara avec un taux de 23.3%, et enfin vient le département de Médina Yéro Foulah avec un taux d’accès de 17.1% (données SES2010

Taux d’accès à l’assainissement en milieu urbain

Taux d’accès à l’assainissement en milieu rural : 8,10%

Ce résultat est largement inférieur à la moyenne nationale qui est de 29% sur la période estimée